Nicolas pêcheur de talent !!!!

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Le hasard des rencontres par les réseaux sociaux est parfois le début de belles amitiés, de bons moments de partage et de croustillante future partie de pêche . La page "pêche au toc technique et passion " sur Facebook même si elle contient beaucoup de pêcheurs du quart sud-ouest, contient quelques confrères, pêchant en Drôme et en Ardèche .

Nicolas jeune pêcheur par l'âge et non pas par l'expérience est l'exemple type de ce genre de rencontre, il se faisait un plaisir de pêcher avec moi pourtant je n'aie rien d'exceptionnel, et moi je sentais en lui cette passion de la pêche à la truite au Toc, cette passion pour la nature et les choses simples de la vie .

J'aime les gens simples autant dans ma vie de tous les jours que dans ma vie de pêcheur, non je n'ai pas deux vies, mais la seconde empiète pas mal sur la première au grand désarroi parfois pour mon épouse . Quoi qu'il en soit, le lieu de rendez-vous était pris, la rivière choisie où les rivières puisqu'il aurait dû y avoir une destination pour le matin et une pour l'après-midi, hélas un contre-temps de dernières minutes annulera la destination de l'après-midi, nous laissant que la partie de pêche du matin .

J'avais choisi la destination pêche, je n'avais pas choisi la plus facile, mais je voulais faire découvrir à mon compagnon, cette rivière dans un lieu où je ne l'avais jamais pêché, moi aussi je voulais en découvrir un peu plus , c'était comme une fuite en avant, la partance vers un petit coin de paradis pour le pêcheur de truite .

J'étais un peu en avance sur les lieux du rendez-vous , je n'ai pas eu bien à attendre, Nicolas arrivé pile à l'heure, après les présentations, la prise de son matériel de pêche et sa glacière, nous voilà parti tous les deux , enfin tous les trois, il ne faut pas oublier Ella ....

En route , nous nous découvrons tous les deux, nous parlons de ce que nous connaissons de la pêche, des lieux de Drôme et d'Ardèche que nous connaissons . Très vite nous arrivons sur les lieux de pêche, je découvre la rivière et la route qui y mène, j'aurais pu m'arrêter en chemin, mais je ne connaissais pas d'accès à la rivière, nous arrivons à la fin de la route, hélas une voiture était déjà là, un pêcheur ? Un randonneur ? nous ne le serrons pas, pas grave la rivière est longue les accès ne manquent pas, nous faisons demi-tour pour prendre une route plus haute qui reconduit à nouveau à la rivière.

Quelques kilomètres de plus en voiture et je trouve de quoi me garer , on s'équipe et nous voilà à descendre pour rejoindre celle qui nous attend, qui nous réclame, on sent qu'elle nous appelle, le chemin pour arriver à son bord serra parfois difficile à trouver, mais au bout de quelques minutes, trop longue à mon gout on découvre la rivière, on arrive à poser les pieds sur ces gros blocs qui parsèment les bords de la rivière .

Là deux pêcheurs passionnés de la même technique, mais ne pêchant pas de la même façon , ni avec le même matériel, vont monter leur canne, écher leurs appâts . Pour ma part je vais pêcher avec une canne trois brins, type anglaise de chez Pezon&Michel modèle Isère et un moulinet à tambour fixe, quant à Nicolas lui pêchera avec une canne de chez Garbolino en 5,80m et un moulinet à tambour fixe .

Lui va pêcher plus lourd que moi, il va débuter avec un ver accroché à son hameçon pour ma part je vais pêcher avec quatre plombs et deux portes-bois comme appât . Je laisse l'honneur à Nicolas de démarrer, mais c'est moi qui vais faire le premier poisson, elle ne fera pas partie des plus grosses, mais une première truite quand on attaque une partie de pêche c'est quelques choses prometteur . L'eau est limpide , assez basse et elle affiche un petit dix en température .

Nicolas va après moi en louper une, puis nous allons traverser ce que je pourrai appeler " le désert" . Nicolas essaye la teigne sans grand succès , moi je passe aux vers, sans pour cela prendre un poisson, Nicolas reviendra par la suite au vers jusqu'à la fin de la partie de pêche . Je n'ai pas par habitude de diffuser ici, le nombre de mes prises, mais là, nous allons apprécier la beauté des lieux pêcher et non la robe des poissons, que ce fut difficile, je le savais en allant pêcher cette rivière, je voulais la faire découvrir à Nicolas, tant pis pour les poissons .

Mon ami Nicolas je ne t'ai pas emmené sur la rivière la plus facile, je voulais te donner envie de la pêcher, même si je ne commande pas les poissons, promis pour la prochaine partie de pêche, nous irons là ou le faite de prendre du poisson rime avec plaisir .

La matinée est passée beaucoup trop vite et nous étions bien au bord de cette rivière, au frais, midi sonné à ma montre , il était temps de regagner la chaleur, la montée fut très rude, mais vite oublier quelques minutes après lorsque nous étions bien à l'ombre en train de partager le pique-nique de l'amitié .

Nicolas, d'autres parties de pêche nous attendent et je pense une virée en Isère que nous pourrons partager avec deux autres amis pêcheurs, sache cependant que j'ai beaucoup apprécier ta compagnie et cette matinée de partage .

Je te dis alors à une prochaine une canne à la main et a très vite pour partager en photo au travers du net un peu de cette passion que nous avons nous les vrais pêcheurs de truites .

Nicolas en action
Nicolas en action
Nicolas en action
Nicolas en action
Nicolas en action
Nicolas en action

Nicolas en action

Quelques truites
Quelques truites
Quelques truites
Quelques truites

Quelques truites

La rivière
La rivière
La rivière
La rivière
La rivière
La rivière

La rivière

Commenter cet article

truitepassion.over-blog.com 30/06/2015 17:01

Merci Jacky , même si j'aime pêcher seul , j'aime ces moments de rencontres , de pêche à deux , de partage et surtout le pique-nique .
Jacky comme on dit il n'y a que les montagnes qui ne se rencontre pas , puis il me semble qu'il n'y a pas si longtemps tu étais sur Aouste et tu as oublier de venir me voir snifffff !!!!!!
@+
Serge

Jacky T 30/06/2015 10:09

Salut Serge

J'aime ce récit, et la valeur de son contenu. Dommage que nous sommes loin de chez toi.

A+