Truites&Morilles

Publié le par truitepassion.over-blog.com


 
Après les pluies diluviennes de ces jours derniers il me tardait qu'arrive le week-end et le retour d'un temps plus clément pour sortir ma canne est allé prospecter quelques ruisseaux. En un claquement de doigts ou presque me voici au bord de cette petite rivière que je connais, je suis là à 6h30 du matin pratiquement en tête de bassin, ce secteur je ne le connais pas, mais j'avais envie de le découvrir depuis fort longtemps. C'est plus fort que moi les têtes de bassins , comme les ruisseaux m'attirent , je ne peux rien y faire c'est comme être attiré par un bon gâteau dans la vitrine d'un pâtissier ou plus encore par le regard , voir l'allure d'une belle femme , personne ne peut rester de marbre .DSCF0290 Bref, je m'égare de mon sujet me revoici à 6h30 du matin fin prêt sur les bords de cette petite rivière, je commence à pêcher, une touche loupée, puis une autre et M...... Bon les truites sont de sorties malgré que le début est assez difficile à pêcher à cause de la végétation. Enfin une, elle n'est pas très grosse, qu’importe, je prends alors mon appareil photo pour immortaliser cette prise, impossible de prendre ladite photo, je laisse de côté mon appareil et remet cette truite dans son milieu naturel. Je me remets à regarder du côté de mon Fuji, il ne détecte plus la carte SD j'ai beau le regarder dans tous les sens impossibles de le faire fonctionner. Quelle galère et je suis vert de rage pas de photo de cette sortie impossible pour moi, je prends alors mon téléphone portable il me rendra service pour les photos, plus de batteries quel M..... je suis maudit.DSCF0294 J'ai les boules pas pouvoir prendre des photos pour illustrés un futur article et surtout ne pas avoir de souvenir de cette  mâtinée avec des endroits de rivières de rêves. Frustré, je le suis, mais les truites et les morilles me feront vite oublier cet incident d'ordre technique. Cette petite rivière fut des plus belles, avec parfois des secteurs difficiles à pêcher, mais qu'importe la quantité de fario y est merveilleuse, j'en ferrais une vingtaine dans ma matinée toute remise à l’eau, en plus je trouverais sur les bords, une poignée de morilles que demander de plus!!!!!. Le bonheur absolu était présent en cette matinée de ce samedi 4 mai, je reviendrais sans doute faire ce secteur peut être pourrais je l'attaquer juste à la sortie du petit village, mais cette voici je serrais prévoyant en matière de support photographique.999 J'ai ressorti mon vieux pentax optio 60, ainsi que mon petit caméscope kodak z1 et je n'oublierais pas de mettre en charge mon téléphone portable on ne sait jamais, quant à mon Fugi je pense qu'il va partir en SAV j'espère qu'il serra réparable, il peut encore servir peut être qu'un jour j'investirais dans une GOPRO pour immortaliser mes sorties. Je ne voulais pas mettre de photos dans cet article puisque je n'ais pas pu en prendre, mais je vais quand même en mettre trois issu d'ancienne sorti de cette année et puis c'est quand même plus sympa un article avec des photos. La photo de la rivière et celle que j'ai pêché en ce samedi, mais plus en aval, la truite et la cousine de celle que j'ai pu prendre quant aux morilles, elles viennent d'un autre endroit. A très vite pour de nouvelles aventures et cette fois-ci avec des photos, voir des vidéos.

Commenter cet article

Les exquis mots d'ici et d'ailleurs 07/05/2013 10:22


Oh ! Les belles morilles ! L'on va pouvoir en ramasser après toutes ces pluies ! Les conditions météorologiques semblent bonnes cette année autant pour la pêche que pour les champignons ! Bonne
dégustation et bonne saison ! Amitiés.

truitepassion.over-blog.com 07/05/2013 20:57



Bonsoir et merci michel pour votre commantaire , oui la saison est belle il y a de l'eau dans les rivières , les truites sont bien la et je découvre cette année non loin de chez moi de vrais
petit joyaux , tout cela fait un grand bonheur de pêcheur . Pour les morilles les bords des rivières Drômoise sont une terre d'accueil et c'est un véritable enchantement gustatif .


Amitiès,


Serge