Ma boite à mouche .

Publié le par truitepassion.over-blog.com

 

 

 

 

 
777.jpg

 

 

 

 

 

 

Au début de mon apprentissage de cet noble art à par entière qu'est la pêche à la mouche je me suis trèsvite rendu compte que bon nombre de mes mouches finissaient dans les arbres plutôt que sur la surface de l'eau à faire monté "Dame Fario " .

Ces nombreuses pertes avaient un coup et m'occasionnait de nombreuses  dépenses.

Je me suis alors penché sur de nombreux ouvrages et catalogues à poque internet n'existait pas , donc j'ai eu passé des soirées à éplucher tout ce que je trouvais à ce sujet pour faire mon choix sur l'acquisition du  matériel pour monter mes propres mouches.

Et me voila en possession de tout ce matériel qu'y est toujours le même aujourd'hui et qui fonctionne à merveille après une grande quantité de mouches montées .

Je ne suis pas un super monteur de génie ni une bête à concours ,non mes mouches je les monte pour moi en essayant qu'elles soient "pêchable "dans un premier temps ,peut- être qu'un jour je me mettrais à monter des " chef-d'oeuvres" qui sait !!!!!!!!

Ma conception de la pêche est que cela doit rester une chose simple et je pense que l'on n'a pas besoin de faire compliqué pour pouvoir prendre du poisson.

 Voici le descriptif de tout ce que doit posséder un monteur de mouche sèche car je ne monte que ça (peut être qu'un jour je pêcherai tout au long de la saison à la mouche et alors je monterai des mouches noyées et autre) :

- l'étau et la base du monteur de mouche , il faut que ces mâchoire soient irréprochables

-Ensuite vient tout le petit matériel : pince à hackle , porte-bobine,ciseaux,l'outil à whip-finish ( que j'ai du mal à me servir je l'avoue),le dubbing twister,l'aiguille à dubbing , l'aligne poil , l'outil à demi-clef , un cutter .

- quelques bobines de soie de montage de couleur(rouge, noir ,olive,orange,jaune,marron,gris etc.....) de la soie floshde même couleur pour faire les corps de mouche .

- des hameçons du numéro 10 au numéro 18

- du vernis pour finir la tête de la mouche
771.jpg

-après tout ce-ci nous voilàsur ce qui fait la mouche ,les plumes et les poils et le sujet est trèss vaste .Pour les plumes les coups de coq sont indispensables, j'en possède quelques uns et leur choix est vaste: on va du très bon en différent grade au moins bon  , après c 'est une question d'argent mais on arrive en cherchant bien à  trouver des choses sympa pour monter des mouches convenables après il existe des plumes vendues àl'unité de coq limousin (francais)  à des prix raisonnables.Les autres plumes que j'utilise sont les plumes de cul de canard , les herls et quill d'oeil de paon (pour les corps de mouche) ,des plumes de faisan ,des plumes de coq pardo ,du subsitut de condor noir,flanc de colvert et de perdrix rouge  etc.... Concernant les poils le masque de lièvre ainsi que le poils de chevreuil ils font partis de ma boite.

- bien sur je n'oublie pas tout ce qui est mousse ,laine  et autre substance pour réaliser des corps et des ailes .

-une boite à casier pour ranger les mouches aprés les avoir montées est quand même bien pratique .

-je ne possède pas encore de loupe mais j'avouerai que monterune mouche avec un hameçon de 16 commence à devenir un peu difficile que voulez vous c'est l'âge et je pense qu'un jour cela deviendra indispensable.

-j'allais oublié les indispensables livre de base : le montage des mouches par V.Borlandelli et D.Maury ;tous les montages de mouches pour toutes les pêches de Bernard Breton et Regis Gerard ;toutes les bases du montage de mouches de patrick Maitre qui m'ont appris à monter mes premières mouches .Bien entendu on trouve aussi beaucoup de fiche de montage qui sont trés bien fait sur divers site .

Mes achats pour tout ceci je l'ai fait sur le net sur diverssite Francais et Amériquain je vais au meilleur prix en cherchant vous trouverez vous aussi de bon site moi je ne peux hélas vous donner d'adresse de site marchand dans mes articles .

 



772.jpg

Voila ce qui fait ma boite à mouche et je la sort régulierement lors des longues soirées hivernal .

Commenter cet article