1ère sortie au lancer léger

Publié le par truitepassion.over-blog.com

25042011033  En ce beau matin du lundi de Pâques j'ai décidé de monter au  Pays des châtaigners prospecter quelques jolis ruisseaux cher à mon coeur. Le temps était venu de sortir de son fourreau mon lancer léger et de ma boite de pêche mes quelques  cuillers certe vieilles mais toujours aussi prenantes . Vu le niveau des eaux assez basse pour la saison et surtout  en ce début de printemps qui ressemble à l'été je pouvais espérer que nos belles mouchetés se laisserai prendre au piège de ces leurres . J'allais vivre une autre pêche ,d'autres sensations différentes de celles de la pêche au toc mais qui sont tout autant remplis d'émotion , quel ressenti quand la truite vient " taper" dans la cuiller geste pour elle rempli d'agressivité et pour moi quel sensation quand je la tiens au bout de mon 14 centièmes quel combat !!!! . J'ai toujours aimé la pêche au lancer et je la pratique pratiquement depuis mes début de pêcheur de truites . Mais revenons aux ruisseaux que j'ai prospecté en ce lundi de Pâques , le premier fut un capot total pas la queue d'une truite , il y avait longtemps que je ne l'avais pêché et si j' avais su je serai aller ailleurs mais bon c'est comme ça..... même si j'ai une bonne mémoire je ne peux me souvenir de tous les endroits où j'ai pu poser mes cuissardes , parfois mes souvenirs se mélangent . En tout cas 25042011034

ce ruisseau n'est pas à retenir et j'ai vite

changé d'endroit pour trouver des eaux plus propices à Dame Fario et elle était bien présente venant se jeter sur cette étrange intru ( ma cuiller) qui violait son territoire . Après quelques prises remisent à l'eau il a fallu hélas que je regagne la civilitation mes pensées étaient à cette matinée de pêche et un constat se posait à moi : ma partie de pêche avait été trop courte comme à chaque fois on est toujours heureux le matin en arrivant au bord de l'eau et très malheureux en repartant , en quittant ces endroits merveilleux et puis j'ai eu un sentiment de "trop peu " ma dernière heure de pêche avait été bien plus productive que tout le restant de la matinée et il est vrai que quand c'est comme ça on a du mal à quitter les bords de l'eau . Il faut alors se dire que ce n'est que partie remise et qu'à la prochaine sortie de pêche on trouvera des endroits tout aussi majestueux et que " la zébré" sera présente en nombre ....... c'était la pensée du jour même de chaques jours 


2504201102825042011031

25042011032

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article