Isère

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Isère
Isère

Par de là les montagnes de la Drôme, un peu plus loin vers le nord/est se trouve des paysages à couper le souffle. Des monts enneigés en hiver, des hautes montagnes formant la chaine du massif alpin, ça y est vert l'été et les cascades sont choses communes, sans parler des torrents et des rivières où la truite est reine, un paradis pour le pêcheur de truite me direz-vous, oui je le pense.

J'aime m'y rendre, j'aime découvrir ces vallées, ces rivières, il y a un débit que l'on ne peut trouver chez moi en plein été, il y a des truites et des cascades, des eaux purs au fond souvent remplis de pierre grise .Même si je n'y vais pas aussi souvent que je le voudrais, je pêche ces hautes montagnes le plus souvent à partir de l'été.

J'aime donc m'y rendre, j'aime pêcher ces eaux fortes et j'aime les faire découvrir à des amis, c'est donc tout naturellement que sylvain fut mon compagnon de route, enfin plutôt de pêche pour ce périple en terre Isèroise.

La nuit fut courte et la route longue pour retrouver les montagnes de l'Isère, 6h20 nous attendions l'ouverture de la boulangerie du village, histoire d'avoir du pain pour le pique-nique et des viennoiseries pour accompagner le café.

Une fois celui-ci pris, après avoir pris la canne à pêche, il a fallu trouver un chemin pour retrouver la rivière, non loin. Son chant nous accompagnait depuis que sylvain avait garé son véhicule non loin. Une aubaine pour le pêcheur, on s'imagine toujours trouver une rivière majestueuse et poissonneuse.

Après un peu de marche, nous allons trouver un passage pour retrouver la rivière, les gestes sont rodés depuis mars pour monter nos cannes pour enfiler un petit terreau sur nos hameçons.

Le temps de prendre la température de l'eau (9 degrés) celui de l'air étant de sept degrés pas très chaud pour un matin d'août, on jette les premiers coups de ligne dans l'eau claire de cette rivière au profil pour le moment plat.

Je connais la rivière pour l'avoir pêché par le passé, mais pas le secteur, nous allons sylvain et moi y découvrir un endroit de pêche idyllique, la rivière au profil plat va petit à petit laisser place à de belles cascades et des gourds torrentueux, un grand bonheur.

Les truites vont être joueuses durant toute la matinée, elles vont être espiègles parfois, elles vont être coopérantes d'autres fois, mais nous aurons le grand plaisir de prendre un grand plaisir à chaque coup de ligne ou presque.

La matinée va très vite se dérouler, cela passe toujours trop vite quand on est concentré à essayer de déjouer la méfiance des truites, les derniers coups de ligne vont être là, il va falloir retrouver la route après avoir plié nos cannes et quitter ce lieu où je reviendrais avec un plaisir immense.

Nous allons par la suite aller à la recherche d'un affluent de la rivière, mais hélas, nous allons le trouver tout petit et il fallait alors changer notre panoplie de pêcheur contre celle d'alpiniste, très peu pour moi et surtout pas pour des truites.

Nous allons pique-niqué là entre ombre et soleil, avec le murmure du ruisseau non loin, l'apéro fut apprécié après une belle matinée de pêche, tout comme les divers victuailles qui composaient notre repas champêtre.

Il est toujours dur après cela, de se rendre à nouveau au bord des rivières, de trouver la motivation, les après-midi de ces journées de pêche sont souvent l'occasion de pêche médiocre et de découverte d'endroits qui ne seront pas dans la liste des endroits où il y fait bon pêcher.

Nous allons retrouver la rivière du matin, bien plus en aval ,là où elle ressemble plus à un contre-canal ( du Rhône par exemple) qu'à une belle rivière à truite, la pêche va être quasi nul et très vite nous allons quitter ce lieu de pêche, dommage car, le tableau proposer était vraiment grandiose.

Nous allons avec sylvain prendre le chemin du retour, retrouver les montagnes du Vercors que nous connaissons bien, je vais faire découvrir à Sylvain, une gorge ou ce cache un petit bijoux, une heure de pêche et deux truites chacun au tableau, l'heure fût de conclure cette journée consacrée à l'Isère.

Une belle journée passée dans l'Isère avec mon ami Sylvain, sans prise de tête, sans l'esprit de compétition entre nous, une belle journée d'amitiés, pour la pêche et pour tous ces excellents moments que nous procurent cette passion que nous avons en commun.

A très vite pour d'autres aventures.......

 

Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Isère
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article