Là haut dans les montagnes avec Sylvain.

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Là haut dans les montagnes avec Sylvain.Là haut dans les montagnes avec Sylvain.

Là haut dans les montagnes de la Drôme, au détour d'une gorge, de quelques jolies gourds, nous allons Sylvain et moi écrire une belle histoire de pêche.

La matinée fut des plus belles, elle fut riche en découverte et en poissons, même si sur le début du parcours j'ai connu meilleure ambiance et poissons, nous avons au fil de notre pêche et au fil de l'eau combler notre soif de touche, notre soif de poisson.

J'ai toujours plaisir de me retrouver à pêcher avec un autre, avec un ami, il faut certes bien s'entendre laisser à l'autre de quoi satisfaire sa passion et lui de son côté doit bien évidemment vous laisser à loisir pêcher. C'est un "feeling", une osmose, le plaisir est autant de voir l'autre pêcher et prendre un poisson que de pêcher et combattre une redoutable truite du cru. On a quand même pas mal de temps d'observation, de moment de repos, on se fatigue moins et surtout pêcher à deux peut être l'occasion de découvrir des endroits secrets ou seul nous n'oserions pas aller.

Bien entendus la pêche de la truite en petit et moyen cours d'eau est un "sport" de solitaire, mais qu'il est bon parfois de pêcher en binôme .

Je m'entends très bien avec Sylvain, c'est toujours un plaisir de pêcher avec lui aux quatre coins de la Drôme, voir de l'Isère.

C'est toujours un plaisir d'échanger sur notre passion, de parler matériel, de parler gestion et vie de la truite.

On n'a pas compté les poissons que nous avons pris lors de cette matinée, nous n'avons d'ailleurs pas regardés leur grosseur et encore moins ce que nous avons loupés, ou ceux qui nous on joués certains tour de passe, passe afin de disparaître dans les profondeurs de la rivière.

La matinée fut autant riche que le pique-nique au bord de l'eau, autant riche que la caillette, le jambon et le verre de rosé issu de quelques vignes Drômoise.

L'après-midi ne va pas être la même chose, autre vallée, autre rivière au profil complètement différend mais, tout aussi envoutant. Hélas la rivière aux mille éclats, ne nous donnera pas l'ombre d'un poisson, pourtant ce ne fut pas faute de ne pas essayer, de ne pas insister, mais tel est parfois les malheurs de deux pêcheurs quand la rivière ne veut pas s'offrir à nous.

Cette rivière est autant capricieuse que belle, nous aurions pu d'un coup de ligne sortir un, voir deux magnifiques poissons ce ne fut pas le cas, nous ferons sans doute mieux la prochaine fois.

Voilà il était temps de rentrer, de plier le matériel, de quitter le waders et de laisser ces lieux magnifiques derrière nous. C'est toujours trop court une journée de pêche même si à la fin on est souvent épuisé, on a qu'une hâte c'est de se retrouver à nouveau les pieds dans l'eau à dessiner avec nos lignes de belles arabesques et poser notre appât à l'endroit opportun pour que la truite, poisson reine des lieux vienne le saisir.

Merci à toi sylvain, pour cette journée, ce moment de partage et je suis sûr que le livre de nos souvenirs contiendra encore quelques belles journées comme celle-ci.

A très vite d'ici où de là , mais jamais loin d'un cours d'eau .......

 

Là haut dans les montagnes avec Sylvain.Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Là haut dans les montagnes avec Sylvain.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article