Des passionnés chez "truitepassion" aujourd'hui Olive

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Olive fidèle lecteur de ce blog ma lui aussi fait plaisir en me faisant parvenir un de ses souvenirs d'ouverture, amis de ce blog et autre passionnés de pêche à la truite je vous en souhaite bonne lecture.

Des passionnés chez "truitepassion" aujourd'hui Olive

Chaque ouverture de la pêche à la truite me renvoit à une période où je n’étais qu’un enfant émerveillé par ces magnifiques truites que je voyais sur papier glacé dans la « Pêche et les Poissons ». A cette période bien évidemment je n’étais pas motorisé et mon salut passait par la volonté de mon père de m’emmener à la pêche. Tous les dimanches matin j’harcelais mon père pour qu’il m’emmène pêcher. A cette époque je ne réalisais pas que mon père qui travaillait très dure toute la semaine aurait certainement préféré se reposer un peu plus le matin et prendre tranquillement son temps. Mais moi qui ne pensais qu’aux belles photos des truites énormes aux couleurs irréelles je ne lui laissais pas une minute de répit et je le réveillais aux aurores. Et mon harcèlement atteignait son apogée à l’ouverture de la pêche à la truite. Habitant les Hautes Pyrénéens l’ouverture de la truite était une période attendue par tous jeunes pécheurs que mes copains et moi étions. Et le lundi matin qui suivait l’ouverture, l’école devenait le témoin d’une petite compétition que nous nous livrions mes copains et moi. Chacun voulant impressionner l’autre soit par la taille de la truite prise soit par le nombre de prises. Et je ne voulais pas être celui qui écoute et qui n’a rien à raconter. Ainsi, nous partions avec mon père aux aurores traquer la truite fario sur le Gave. Mon père ne péchait jamais quand nous allions au Gave certainement plus préoccupé par ma sécurité, car le Gave peut être perfide et dangereux, particulièrement pour un enfant. Il restait là à me regarder pêcher pendant des heures. Il était juste là pour moi, pour que je puisse assouvir ma passion, pour que je puisse faire le fière lundi matin à l’école. Lui, qui aurait pu être tranquillement à la maison se reposant avant d’affronter une nouvelle semaine de travail, il restait là à me regarder traquer la belle fario, fario qui le plus souvent se refusait à moi. Voilà ce sont ces images qui me reviennent à chaque nouvelle ouverture, les images d’un père qui emmène son fils à la pêche. Et maintenant c’est moi qui emmène mon fils, c’est le passage de témoin. Et ce samedi 11 mars c’est mon fils que je regarderais pêcher.

  Olive

Commenter cet article

Jacky T 01/04/2017 12:05

Super ! je savais pas que c 'était l 'Olive d 'attitudepesca Merci Serge et Olive

truitepassion.over-blog.com 10/04/2017 21:48

Ben oui c'est toi , encore merci à toi et j'espère pouvoir pêcher avec toi cette saison en Isère bien sur .
@+

Olive 10/04/2017 17:58

C'était bien moi MDR!!!

truitepassion.over-blog.com 01/04/2017 12:41

Ben vi c'était lui .......