Découverte et passion avec l'ami Philippe .

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Je ne cesse de le dire dans mes divers articles, le département de la Drôme renferme quelques jolis endroits où il fait bon pêcher la truite Fario . Ce n'est pas l'ami Philippe qui me contredira après que je lui ai fait découvrir deux petites pépites que j'ai l'habitude de prospecter et je pense que j'ai fait un heureux, même si la rivière pêcher l'après-midi fût des plus dures.

Mais revenons à la matinée au commencement , sur cette autre petite rivière où les truites ne vont pas être difficiles et encore moins chipoteuses. On va faire quelques jolis poissons en prospectant aux vers de terre, une rivière cascadeuse dans un cadre style gorge des plus sauvages, un grand bonheur en quelque sorte. La palme d'or va revenir à l'ami Philippe avec un poisson magnifique et de belles tailles qu'il prendra dans un gros gourd.

Quant à moi je vais essayer encore le Toc à la nymphe si cette fois-ci je n'ai eu aucun souci de glisse avec ma Pezon&Michel de 3,90m bien plus souples, je ne vais pas faire un poisson, seulement quelques maigres touches. Cette fois-ci je pense que la grosseur de mon appât artificiel a été le fait que le poisson ne se soit pas bousculé sur l'imitation. Il faudrait que je sorte à nouveau l'étau pour faire quelques petites nymphes sur hameçon de 16 ,enfin si j'y arrive..

Bref, je suis donc vite revenu avec un appât naturel juste avant la sortie des gorges, un ou deux poissons vont se pendre à ma ligne avant que l'ami Philippe ne conclu par un beau décroché et un superbe loupé. Il était temps de regagner la route de redescendre à la voiture et de penser à notre estomac avec quelques tranches de charcuterie diverse .

La matinée fut des plus belles, on avait encore deux heures de pêche pour une question de praticité et pour faire découvrir à mon ami une très jolie rivière, je vais le guider dans une autre vallée où nous allons trouver la rivière aux eaux claires.

Une vallée magique, une rivière très claire de profil assez plat avec des courants assez forts parfois des profonds au détour d'un gros bloc où il faut avoir les waders sinon il devient difficile de prospecter les bords de cette rivière. Et une multitude de postes, à chaque endroit, à chaque bloc rocheux, la truite y trouvent là des caches. Je pense que c'est cela qui rend cette rivière-ci difficile à pêcher et on va en avoir la preuve, des coups de lignes en coup de ligne, on ne va pas faire un poisson, par avoir la moindre touche en deux heures.

Rendez-vous compte le paradoxe, pas un poisson en poste, pas une truite en vue, le désert et pourtant dieux sait que quand cela " veut rire " quand ces dames sont de la partie vous pouvez faire de superbe moment de pêche dans cette vallée, sans doute une des plus belles et des plus sauvages de la Drôme. Mais les truites ainsi que la rivière y sont comme l'endroit subjuguant, on vient y pêcher même si on sait que cela ne va pas y être de tout repos pour le pêcheur.

Quoi qu'il en soit, Philippe pourra admirer la robe magnifique des habitantes des lieux, en effet au tout dernier coup de ligne il ferrera le premier et seul poisson de ces deux heures , mais quels poissons quelle sauvageonne .

C'est sur ce tout dernier poisson, dans cette vallée mythique de la Drôme que va se conclure cette belle journée placée sous le vent du sud et un soleil qui va jouer à cache-cache avec les nuages ce qui va nous donner quelques gouttes de pluie pour le pique-nique.

Je n'ai pas eu l'occasion de retrouver tous ces endroits du Diois que j'aime tant et je vous avouerais que cela me manque terriblement, je n'ai qu'une envie celle de prendre ma canne, mon chien et de retrouver les belles et ces endroits sauvages juste pour un moment , une matinée de plaisir .

A très vite pour de la passion et du plaisir halieutique.

Les deux compères
Les deux compères

Les deux compères

La rivière du matin .
La rivière du matin .La rivière du matin .

La rivière du matin .

Les truites Les truites
Les truites

Les truites

La rivière de l'après-midi

La rivière de l'après-midi

Commenter cet article

Jacky T 12/07/2016 09:19

Je vois que chacun de nous a ses propres contraintes de la vie, alors dès que nous pouvons, profitons des instants de bonheur et de liberté au bord de l'eau qui court en pleine nature.
A bientôt peut être...

truitepassion.over-blog.com 12/07/2016 22:29

Tu as tout dis Jacky profitons des instants de bonheur et de liberté au bord de l'eau .
@+

Phil-Tocqueur 11/07/2016 23:27

Il me tarde de replonger le fil ... mais la vie en a voulu autrement ces derniers temps. Retour demain dans la Drôme, pas pour une partie de pêche ... ni une partie de plaisir ... malheureusement. Tes photos et écrits me font un peu voyager ... merci Mon Ami ;)

truitepassion.over-blog.com 12/07/2016 22:31

Merci à toi Phil , courage pour la suite et à très vite sur Facebook , pour avoir de tes news .
@+