A la découverte de L'Isère avec Sylvain .

Publié le par truitepassion.over-blog.com

A la découverte de L'Isère avec Sylvain .
A la découverte de L'Isère avec Sylvain .A la découverte de L'Isère avec Sylvain .

Il y a des amitiés qui naissent au détour d'une découverte halieutique .

L'occasion m'était donnée de pêcher avec Sylvain, rencontré cet été lors de quelques travaux sur la Gervanne organisée par la préservatrice ( aappma), on devait pêcher ensemble bien avant, mais cela n'a pu se faire . On a donc entendu un peu pour pouvoir pêcher ensemble et surtout allé à la découverte d'endroits merveilleux de l'Isère .

On est donc parti en vadrouille, tous les deux , le matériel dans le coffre de la voiture, des photocopies de morceaux de cartes IGN sur le tableau de bord . Au détour d'une route, d'un village aux chalets fleuris de magnifiques géranium, nous nous sommes arrêté devant un torrent, nous l'avons découvert, une canne au TOC à la main, avec un ver de terreau, comme appât .

Les truites ont été mordeuses, souvent espiègles et joueuses, nous ne ferons pas de gros poissons, mais de quoi se faire plaisir sur cet endroit que je qualifierais de "torrent lunaire" . Tout ne fut pas non plus " tout rose", tout ne fut pas sans encombre, des accrochages on fait partie de la pêche, des casses de lignes aussi, et des secteurs où nous jetterons plus de coups de ligne dans le vide que de ferrage appuyer sur des truites bien vives .

Mais bon que j'aime pêcher, ces torrents, ces endroits dévalants des hautes montagnes, parfois prenant leur source sur des lacs Alpins, j'avoue que ce genre d'endroit manque dans la Drôme, mais on ne peut pas tout avoir et nous n'avons pas ici des sommets assez haut pour avoir des torrents merveilleux .

Qui est Sylvain :

C'est un pêcheur de truite au TOC avec une canne téléréglable (environ 5 m), un moulinet Ritma 72 (que l'on ne présente plus) un amoureux des rivières, de la pêche au toc et bien entendu de ces truites à la belle robe qui fait rêver tous les pêcheurs .

Nous allons conclure la matinée de pêche sur ce torrent, regagner la voiture et repartir à la recherche d'autres coins de pêche avant de pouvoir se poser un peu pour déguster le traditionnel pique-nique . On aurait pu s'arrêter dans deux endroits, mais le destin a voulu que l'on se retrouve sur un endroit plus cascadeur que le matin, un endroit plus large ou la multitude de postes, la beauté des lieux font de ce cours d'eau un véritable petit bijou halieutique .

Une fois le pique-nique pris , l'après-midi pêche va pouvoir se dérouler, dans un univers de beauté où la truite est omniprésente, ou il y a tellement à pêcher que l'on en perd la tête . Un endroit où l'on y passerait des heures, des journées entières tellement cette rivière est d'une richesse en poste et je le redis en poisson .

Encore faut-il que les poissons répondent présent , ce fut parfois difficile, mais parfois dieux sait pourquoi, on va sortir des truites de toute part à chaque coup de lignes, puis d'autres fois on ne va rien faire . Pour ma part je vais parfois louper des poissons quand mon ami Sylvain va séduire ces belles dames, je vais rager, pester quand lui va se réjouir de la prise d'une truite .

Ainsi va la vie d'un pêcheur, je vais finir quand même par prendre des poissons à chaque coup de ligne ou presque avant l'happy end de cette journée de pêche .

On aurait pu pêcher encore, on aurait pu continuer jusqu'au bout de la journée, jusqu'à ce que la nuit envahisse la rivière, mais on avait un bout de chemin à faire à pied pour regagner la voiture et surtout un bon nombre d'heures de voiture avant de regagner la Drôme .

J'ai apprécié cette journée à la découverte d'endroits inconnus de l'Isère, petit à petit , année après année je découvre un peu de ces endroits magnifiques et franchement quel pied !. Je suis "FAN " de ces montagnes, de ces torrents, là où il y a toujours de l'eau et des truites enfin je le pense, ces endroits hantent mes rêves de pêches lorsque je m'endors .

J'ai apprécié aussi, la compagnie de Sylvain, nous avons très longuement discuté de la pêche, de notre vision de cette dernière, j'ai apprécié aussi, le pêcheur, l'homme.

J'ai aimé le voir pêcher, le voir leurrer ces truites rustiques avec sa grande canne . La pêche à deux est une découverte de l'autre, de sa vision de la pêche, qu'il est bon pour moi de regarder celui qui m'accompagne prendre des poissons et ainsi écrire une page de sa vie de pêcheur . Le virtuose de la pêche à la ligne , dessine des arabesques devant les sommets magnifiques quel beau tableau !.

Il est sur que cette première partie de pêche aura une suite en 2016 .

Sylvain a apprécié cette journée, il a plus aimé l'endroit pêcher l'après-midi que celui du matin et je le comprends et je suis d'accord avec lui .

Je vous laisse admirer, la beauté des paysages, des torrents et des truites, dans ce petit montage vidéo .

A très vite d'ici ou de là, mais toujours au bord de l'eau .

Commenter cet article

Sylvain 06/10/2015 07:51

Merveilleux moment halieutique à séduire les truites de l'Isère. Merci serge pour se beau résumé de notre journée
Sylvain

truitepassion.over-blog.com 06/10/2015 17:47

Merci à toi , pour ta passion , ta générosité et pour avoir partager cette journée avec moi .
@+
Serge