De l'eau dans les rivières !!!!!

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Le manque d'eau se fait de plus en plus sentir dans la région et même partout en France, il y a bien longtemps qu'il n'a pas plu, ni même fait un orage . Les niveaux de certains cours d'eau sont au plus bas, j'entends et je vois d'ici et delà des rivières en perdition, des sauvetages de poissons . Le Guiers en Isère est touché, la Galaure dans le nord de la Drôme l'est aussi et que dire des cours d'eau de la Savoie et de la HT Savoie, je ne vous parlerais même pas de l'Ardèche ou l'état des cours d'eau commence à devenir des plus critiques, l'Ardèche est placée en vigilance "alerte renforcée" d'ailleurs, le préfet à prit un arrêté concernant la limitation de l'usage de l'eau . D'autres départements, sont eux aussi sévèrement touchés, le manque de pluie de juin et de juillet, les températures caniculaires, la hausse des températures de plus de 3 degrés au-dessus des normales , des températures jamais enregistrées depuis 1952, font certes la joie des baigneurs et des marchands de glace, mais ne mette pas à la fête nos pauvres truites . Qui sent souci mis à par les pêcheurs et les divers représentants des fédérations et des AAPPMA personnes je pense.

Allier à cela le grand mal des pompages dans les rivières et les nappes phréatiques de " nos amis " les agriculteurs pour arroser leurs champs agricoles de plus en plus plier au rendement intensif des cultures, qui gaspille de l'eau en arrosant leurs champs en plein soleil sous parfois 38 degrés, je me demande bien quel est alors le taux d'évaporation de cette eau, sans parler de l'arrosage par grand vent ce qui ne sert pas à grand-chose, car l'eau est souvent emportée et ainsi n'arrose pas le champ, qui cela dérange personne, plus d'eau dans les rivières, les poissons se meurent, mais on s'en fout de toute façon la parole de quelques pêcheurs ne vaut rien face à ce que représente aujourd'hui l'agriculture intensive .

Je n'oublierais pas non plus les micros central, les canaux de tous poils piquant massivement l'eau de la rivière pour alimenté générateurs électriques et autre et surtout pour alimenter le porte-monnaie de leur propriétaire, car celui-ci se frotte les mains en revendant l'électricité à EDF . J'en connais de ces endroits larges et profonds où l'on pourrait y faire du canoë sans pagayer tellement le débit et fort celui-ci bien entendu n'est dans la rivière, qui sans souci, personne, il n'y a plus d'eau dans la rivière, les poissons essayent de survivre, mais on s'en fout .

Qui peut bien prendre au sérieux quelques pêcheurs se penchant sur le sort des rivières et des poissons en souffrance on s'en fout de toute façon même si les rivières sont à sec , le printemps prochain ils y mettront des truites et le tour serra jouer, tout le monde serra contant . Il faut bien savoir que tous ces cours d'eau qui souffrent c'est souvent une grande partie du travail fait en aval et cela pendant des années qui en quelques mois par en fumer, il y a de quoi avoir la haine..

Les agriculteurs, viticulteurs et autres paysans et ce n'est pas péjoratif touchent il me semble des bonnes subventions à cause de phénomènes climatiques , de catastrophe, du loup ,aussi pourquoi les fédérations de pêches des départements touchés n'interpelleraient pas l'état pour recevoir quelques subventions pour les rivières . Certes contre le manque d'eau il n'y a pas grand-chose à faire si ce n'est attendre impatiemment cette sacro-sainte pluie, mais cet argent ne pourrait-il pas être utilisé dans une cellule de crise à fin de sauver les poissons par pêche électrique de sauvetage des endroits touchés ( ce n'est qu'un exemple).

Nous serrons de plus en plus dans le futur confronté à ces phénomènes, des étiages sévères et longs dus à de très longue période de chaleur suivie par des périodes de forte pluie, il faut bien ce le dire, n'y a-t-il pas des moyens à mettre en place en amont pour limiter l'impact de ces périodes de sécheresse sur les cours d'eau ?

Je suis vraiment triste quand je lis, quand je regarde des images ou les rivières se meurent, ou les truites ont le ventre en l'air , cela m'arrache le cœur. Un jour j'ai lu je ne sais plus ou un personnage, un juge avait déclaré après une pollution d'une quelconque rivière "ce ne sont que des poissons " . Oui ce ne sont que des poissons, ce ne sont que des rivières et qui sans souci !

À l'heure ou le monde devient de plus en plus individualiste il y a de quoi se poser cette question, il n'y a que nous pêcheurs qui nous posons la question de l'utilité de l'eau, de l'utilité des cours d'eau . La pêche n'est certes qu'un hobby, mais elle contribue je pense au bien-être, à l'équilibre de bon nombre d'entre nous, pêcheurs de tous bords et de tout poil, donnons-nous la main unissons-nous nos rivières souffrent, les poissons avec, alors allons les aider un peu à passer ce cap .

Je ne souhaite qu'une chose, je n'attends qu'une chose c'est un peu de pluie , pour redonner de l'eau à nos rivières et de la verdeur à nos prairies, croisons tous les doigts et scrutons chaque jour la météo ...

Commenter cet article