Coup du soir sur un ruisseau perdu

Publié le par truitepassion.over-blog.com

Autant vous le dire de suite je ne suis pas un adepte du coup du soir , sans doute à tord , je suis plutôt un adepte du matin , voir le soleil ce levé sur la nature est une belle chose . Sans compter que c'est quand même très agréable de pêcher à la "fraiche " comme on le dit . Le weekend dernier ne pouvant pas pêcher très tôt le matin , ne voulant pas pêcher en plein après midi avec ces fortes chaleurs que je pourrais qualifier d'estival , même si on est un peu plus à la fraicheur sur les bords d'un cours d'eau , je voulais tenter le coup du soir , me trouver un petit coin de cours d'eau ou je ne pourrais rencontrer personne . Il me fallait un endroit désert , un endroit ou l'on ne peut allé chercher l'ombre et la fraicheur , ou l'on ne peut se baigner , il me fallait un petit cours d'eau un peu secret , un peu cascadeur , j'ai donc choisi un ruisseau perdu , celui-là ou je n'avais pas encore trempé mon fil en cette saison 2015 . Et j'ai bien fait, car en chemin j'ai pu constater que pas mal de mondes étaient aux bords de l'eau pour fuir cette chaleur estivale digne d'un juillet caniculaire . 17H je suis sur mon lieu de pêche , je suis prêt , 5min environ à pied me sépare encore de celui vers lequel j'espère trouvé quelques belles , ou j'espère m'amuser . Les niveaux sont bas, mais l'eau reste fraiche certains secteurs sont bien abrités des rayons du soleil , la température de l'eau est de 10 degrés , mon premier coup de ligne va m'être favorable , oh rien de bien gros, mais la belle est des plus combative , je la remets d'ou je les extirpé . Mon appât ne serra qu'un petit vers de terreau , ma plombé des plus légère sera simplement composer d'un plomb numéro 5 et un de numéro 6.

Coup du soir sur un ruisseau perdu

Mes coups de lignes sont la solde de nombreuses truites , parfois une branche , une racine viendront me rappeler que je ne suis pas le plus fort , que la maitrise de la pêche au TOC n'a rien des plus faciles même quand il y a abondance de prises , de touches et des poissons . Je vais pêcher des secteurs , bien dégager , presque trop facile à pêcher ou je vais voir ces truites furibondes , bondir comme des éclairs sortis de nulle part dans une eau des plus limpides , c'est un grand spectacle. Je vais aussi parfois pêcher à quatre pattes sous les branches basses , à travers des arbres tombés par l'excès de vieillesses que leur à dicter la nature , je vais en extirpé certain de mes belles prises , sans doute pas les plus grosses , mais les plus noires et ces truites à la robe noire et au point rouge me rappelle certaine de leurs cousines Ardéchoises à une différence prêt que ces dernières n'ont pas le ventre couleur d'or .

Coup du soir sur un ruisseau perdu

Plus je vais monté plus je vais rencontré des secteurs sales , des secteurs accidentés , des secteurs ou je vais trouvés quelques petites cascades oh rien de bien gigantesque, mais parfois avec " un toboggan" de deux ou trois mètres de haut . Malgré ces obstacles infranchissables pour nos poissons enfin je pense d'ailleurs c'est toujours une question que je me suis posé quand la truite remonte les cours d'eau pour allé ce reproduire quel est la limite en hauteur qu'elle ne peut franchir ? Bref, je vais trouver au-dessus de ces cascades du poisson en nombres et de toutes tailles ce qui est quand même bon signe pour l'état de ce petit ruisseau .

Le soleil n'est plus là depuis un bon bout de temps je regarde ma montre pas loin de 20h15 je vais franchir ce dernier toboggan pas le plus grand, mais celui qui va faire la limite à la présence des truites , je ne ferrais plus rien au-dessus , malgré la présence de joli secteur ou je pense l'on pourrait trouver encore du poisson , mais pour cela il faudrait un coup de pouce de l'homme . Pourquoi alors sur ces têtes de bassins après ces derniers obstacles , ces derniers remparts ne pouvant être franchis par la truite , pourquoi ne pas aleviner , pourquoi après une pêche électrique bien en aval , il ne serrait pas possible de garder quelques poissons pour les mètres là haut en tête de bassin . La gestion patrimonial est une bonne chose mais n'a t'elle pas ces limites ? Remarquez qui est intéressé par aller pêcher un tout petit ruisseau perdu là haut dans les montagnes , pas trop de pêcheurs je dirais . Je suis arrivé au bout après 3 bonnes heures de pêche et un secteur ou je n'ai pu pêcher , les truites de là-haut ne voyent sans doute qu'un pêcheur voir deux durant les 6 mois de pêche , qui peut bien alors se soucier de leur vie et de c'elle de ce ruisseau , qu'il y est des truites ou non indiffère le plus grand nombre .

Coup du soir sur un ruisseau perdu

Je ne veux pas "cracher dans la soupe " il y a de très jolis coins en Drôme , la preuve j'aime y pêcher , cependant je regrette une chose c'est que les têtes de bassins soit pauvres en poissons , contrairement au département voisin Ardéchois ou le moindre petit ru contient des truites et des truites ou la gestion patrimoniale fonctionne à merveille .

Bref mis à part cet aparté , nous sommes tous les même quand il y a profusion , on en veut toujours plus et il est assez difficile tout à coup de mettre des coups de ligne dans le vide, là ou l'on pense que ces secteurs pourraient contenir sans aucun doute des petites truites bien combatives . Cet arrêt de poisson mis un point final à ma partie de pêche , je ne pouvais donc continuer à pêcher et il était sans doute plus raisonnable que cela soit ainsi , il me fallait retrouver mon chemin regagné le petit village là bas au fond de la vallée et je ne voulais pas rentré de nuit même si j'avais eu l'intelligence de prendre une lampe . Ma descente , ma conclusion fera l'objet d'une jolie rencontre avec une biche , rien de mieux , je verrais aussi sur la montagne d'en face un chevreuil et quoi dire de plus que la vision d'un cerf , quelques minutes plus tard lors que je serrais sur le chemin du retour en voiture , spectaculaire et sans doute mieux que le cinéma même en version 3D.

Coup du soir sur un ruisseau perdu

Il est très clair , même certain que je vais sans aucun doute renouveler l'opération " coup du soir" tant il est agréable de pêcher une fin d'après-midi après de forte chaleur , tant il est agréable de prendre du poisson, ce faire ainsi plaisir même si je pense que tous les "coups du soir " ne se valent pas , tant il est agréable de voir au crépuscule sortir de l'immensité tous ces animaux sauvages qui font le bonheur de celui qui peut un jour croisé leur route .

A très vite pour de nouvelles aventures au bord de l'eau ........

Commenter cet article